Mouvement des Jeunes Sainte-Mariens

Lettre pour la création d’un Conseil de Jeunes Citoyens à Sainte-Marie !

Monsieur le Maire,


Par la présente lettre, je vous informe que L’art 1112-23 de la loi « Égalité et Citoyenneté » du Code Général des Collectivités Territoriales datant du 27 Janvier 2017 vous permet à vous et à votre majorité municipale de fonder en toute légalité, un espace vital démocratique appelé « Conseil municipal des Jeunes Citoyens» ou plus communément « Conseil de Jeunes » et de vous impliquer en faveur de la jeunesse qui compose votre commune. Sainte-Marie possède plus de 33 000 habitants dont 14 811 pouvant être qualifiés de jeunes (chiffre INSEE de 2017). Notre association « Le mouvement des Jeunes Sainte-Mariens » souhaite que ces jeunes puissent comprendre, apprendre et exercer pleinement leurs citoyennetés.


Dès lors, il est essentiel pour la commune de Sainte-Marie de constituer un « Conseil de Jeunes Citoyens ». Ce projet, est un projet d’intérêt général ayant pour but de libérer la parole des jeunes de la commune.


En effet, créer un Conseil de Jeunes, c’est créer un espace de médiation entre les représentants de la commune et sa Jeunesse. C’est créer un espace de débat démocratique qui favorise l’éducation populaire et l’apprentissage de la citoyenneté des jeunes de notre commune. De plus, cela permettra l’implication des plus jeunes au sein de la vie politique de Sainte-Marie. Nous souhaitons un conseil des Jeunes qui favorise l’inclusion des jeunes allant de 15 à 27 ans (âge limite qui rentre dans le cadre de l’art 1112-23) et qui dans sa composition, représente l’ensemble des quartiers et des sensibilités présents à Sainte-Marie tout en garantissant la parité Homme/Femme. Néanmoins et afin de ne discriminer aucun jeunes Sainte-Mariens, les débats En effet, créer un Conseil de Jeunes, c’est créer un espace de médiation entre les représentants de la commune et sa Jeunesse. C’est créer un espace de débat démocratique qui favorise l’éducation populaire et l’apprentissage de la citoyenneté des jeunes de notre commune. De plus, cela permettra l’implication des plus jeunes au sein de la vie politique de Sainte-Marie. Nous souhaitons un conseil des Jeunes qui favorise l’inclusion des jeunes allant de 15 à 27 ans (âge limite qui rentre dans le cadre de l’art 1112-23) et qui dans sa composition, représente l’ensemble des quartiers et des sensibilités présents à Sainte-Marie tout en garantissant la parité Homme/Femme. Néanmoins et afin de ne discriminer aucun jeunes Sainte-Mariens, les débats des futurs jeunes élu(e)s devront être à tous. Les propositions du Conseil devra être communiquer à tous.


Une collectivité territoriale ou un établissement public de coopération intercommunale peut créer un conseil de jeunes pour émettre un avis sur les décisions relevant notamment de la politique de jeunesse. Cette instance peut formuler des propositions d’actions. Elle est composée de jeunes de moins de trente ans domiciliés sur le territoire de la collectivité ou de l’établissement ou qui suivent un enseignement annuel de niveau secondaire ou post-baccalauréat dans un établissement d’enseignement situé sur ce même territoire. L’écart entre le nombre de femmes et le nombre d’hommes ne doit pas être supérieur à un. Ses modalités de fonctionnement et sa composition sont fixées par délibération de l’organe délibérant de la collectivité territoriale ou de l’établissement public de coopération intercommunale.

Article 1112-23 du code général des collectivités territoriales.
Défiler vers le haut